Charly a peur d’aller dormir

Charly, 4 ans, fait des « comédies » tous les soirs pour aller au lit. Il est devenu champion pour retarder ce moment détesté: il a encore envie de faire pipi, il a « oublié » de se laver les dents, il veut dire bonsoir au chien, il a perdu son doudou préféré…

Bref pour sa maman, c’est l’épreuve de patience! Elle lui promet de choisir son histoire du soir, ils s’amusent bien d’ailleurs en commentant cette histoire! Puis vient le bisou, maman va vers la porte, « encore un bisou! », elle revient, il s’accroche à elle. Elle sait que ça va finir par une colère si elle veut un petit bout de soirée pour elle…

La scène se répète tellement souvent! Elle a essayé d’envoyer le papa avec sa grosse voix, mais ça finit en pleurs, sans plus de résultats.

Charly négocie la petite lumière, la porte entrouverte… mais se relève trois minutes plus tard pour demander un câlin, ou autre chose, ou dire qu’il a peur!

En général, c’est ça qui coince: qu’il le dise ou pas, il a peur. Peur d’être seul, peur du silence, peur du noir, peur des ombres, peur du poster sur le mur, peur de ses rêves, les possibilités sont nombreuses.

Un jour maman apprend qu’elle peut aider son fils à s’endormir paisiblement grâce à des légers tapotements sur des points d’acupuncture.

Chaque soir, elle va proposer des phrases à Charly, et ils vont tapoter ensemble: maman sur elle-même et Charly sur lui ou son doudou, ça dépend des jours.

Charly est content de cette aide. Maman ne juge pas si une peur est ridicule ou injustifiée. Elle tapote dessus avec Charly, et lui se sent écouté, reconnu.

Les tapotements vont effacer l’émotion bloquée dans le système énergétique des méridiens. Au fil des jours, son agitation se calme. On tapote 2 ou 3 phrases par soir, pas plus.

Petit à petit, c’est Charly qui prend l’initiative: »Maman on tapote peur des bruits? »

– « D’accord »

-« Même si j’ai peur des bruits, je suis un bon petit garçon, et je mérite l’amour de mes parents. Peur des bruits, peur des bruits, peur des bruits… », une grande inspiration et ça va mieux.

Maintenant les fins de journée ne sont plus synonymes d’angoisse. Ni pour Charly, ni pour les parents. Tout le monde sait tapoter dans la maison!

Si une peur se présente, on sait la recevoir!

5 points suffisent: sur la tranche de la main (point karaté), sous les yeux, sur le 2e orteil (le long du 3e), au coin externe de l’ongle du gros orteil, et sous les bras pour finir.

Protocole complet:   

Sur la tranche de la main: « Même si j’ai peur des bruits, je suis un bon petit garçon, et je mérite l’amour de mes parents » (on tapote cette phrase 2 fois sur chaque main)

Sous les yeux: « Peur des bruits, peur des bruits, peur des bruits… »(5 fois et plus)

Sur le 2e orteil: « Peur des bruits, peur des bruits, peur des bruits… »(5 fois et plus)

Au coin externe de l’ongle du gros orteil: « Peur des bruits, peur des bruits, peur des bruits… »(5 fois et plus)

Sous les bras pour finir: « Peur des bruits, peur des bruits, peur des bruits… »(5 fois et plus)

Une bonne respiration, et une gorgée d’eau

Pour voir une vidéo montrant les points, CLIQUEZ ICI

Pour imprimer la fiche des points CLIQUEZ Là

à bientôt pour d’autres articles

1 réaction sur “ Charly a peur d’aller dormir ”

  1. lina

    J’adore cette histoire, cela me rappelle des souvenirs. Cette technique marche merveilleusement bien et c’est facile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *