La personnalité Kinesthésique (7)

Pour le Kinesthésique, la nouveauté c’est pas l’pied!

« Eh oui, le changement c’est perturbant pour le Kinesthésique! 
– Tout le temps?
– Oui
– Pas marrant!
– Non
– Mais pourquoi?
– Regarde la vidéo…
– On ne peut rien y faire?
 Si. Regarde la vidéo…« 

 

Juste en dessous, vous trouverez la version texte de cette vidéo…

Rappel des 3 types de mémoire pour les apprentissages

  • Les Visuels se souviennent de ce qu’ils voient.
  • Les Auditifs se souviennent de ce qu’ils entendent.
  • Les Kinesthésiques se souviennent de ce qu’ils font.

Comme vous le savez peut-être, vous pouvez avoir une ou deux ou trois mémoires dominantes.
Faites le 
test ici (ou à droite dans la page)
Sachez qu’en cas de mémoire kinesthésique dans votre liste des mémoires dominantes, c’est elle qui de toute façon « mène la danse».

En effet, cette mémoire Kinesthésique va déclencher une série de particularités s’exprimant dans la vie quotidienne… nouvel épisode !

Rappelez-vous, la personne Kinesthésique a besoin d’être dans un environnement où elle se sent bien.
Ça va compliquer les phases où elle doit changer d’environnement.
En effet, elle aura besoin de temps pour s’adapter à la nouveauté.

Par exemple, imaginons que je décide de déménager.

J’ai trouvé l’appartement que je voulais dans le quartier de mes rêves. A priori donc tout va bien.
Ensuite je déménage, je suis contente d’aller vers la nouveauté, je vais changer, ça va être sympa. Je m’installe dans l’appartement.

Pourtant, dès le premier soir, je me dis « Qu’est-ce que ej fais là? Pourquoi ai-je décidé ça? Je me suis trompée dans mon choix !
Le Kinesthésique va tout remettre en question.

En effet, il se sent plutôt mal dans son nouvel environnement, dans ce logement qu’il ne connaît pas, où il n’a pas encore ses habitudes et ses repères.

Durant cette période d’adaptation, il va se sentir extrêmement perturbé. C’est normal car autour de lui, l’environnement est encore un peu chaotique. Ce n’est pas installé.
Et ce chaos extérieur à lui, il va le ressentir à l’intérieur de lui.

Donc il se sent mal.

Rassurez-vous cette réaction est normale pour les enfants et pour les adultes.
Terminons l’histoire du déménagement où je remets mes choix en question parce que je ne me sens pas si bien que je l’avais pensé dans cet appartement.
Je déroule ma première journée : je vais travailler, je vais acheter mon pain, je fais mon footing dans le parc le plus proche.

Progressivement, je vais découvrir mon environnement
Je vais tester les 3 boulangeries du quartier pour trouver celle qui me plaît le plus.
Je vais retourner courir dans le parc d’à côté.
Je vais aller à pied à mon travail ou bien en bus.
Je vais y aller tous les jours. Je vais donc m’habituer à mon nouvel environnement…

Au bout d’un mois, quand j’aurai posé mes repères, quand je saurai ce que j’aime dans le quartier et quand j’aurai fait connaissance avec les commerçants ou les voisins, je pourrai me dire « Mais c’est génial ici ! ».

Je l’avais pressenti auparavant. Pourtant le temps que je mets à m’habituer, à construire mes nouvelles habitudes, est plutôt un temps de perturbation intérieure.

Quand vous savez cela en tant que kinesthésique, quand vous savez que vous avez besoin environ d’un mois et demi pour vous adapter à un environnement totalement nouveau (nouvelle ville, voire nouveau pays, etc…), et pour vous sentir bien, VOUS NE POSEZ  aucune exigence pendant cette période-là.
Certaines personnes auront peut-être besoin de plus de temps pour s’habituer, peu importe.
Retenez simplement de garder pour plus tard vos idéaux élevés.
Donnez-vous le temps de trouver vos nouveaux repères, de créer vos nouvelles habitudes. Ensuite, vous vous sentirez bien. Cette phase est presque obligatoire pour tout adulte.

Alors imaginez ce qui se passe pour un enfant qui change d’école !

Au début, il peut avoir des doutes, dire qu’il ne se sent pas bien.
On va être à l’écoute de ses drames ou de ses pleurs. On va également être attentif à sa rencontre de nouveaux amis.
On va l’aider à construire des nouveaux repères. On va être présent pour la construction de ses nouvelles habitudes.

Ce qui ne fonctionne pas du tout avec l’enfant Kinesthésique, c’est de le pousser pour qu’il devienne autonome tout seul. Le mieux, c’est de l’accompagner « Viens avec moi je vais te montrer comment faire. Ici tu as ça à ta disposition ».
On lui montre jusqu’à ce qu’il prenne son envol tout seul et devienne autonome.
Il a besoin d’être accompagné.

Plus on le pousse à faire tout seul, pour qu’il se lance, plus on va créer une fermeture, un repli stratégique dans sa zone de sécurité.
La solution, c’est de l’accompagner doucement pour sortir progressivement de sa « zone de confort ».
En tant que parent, on va pouvoir l’accompagner dans sa progression.

Car oui, ça peut être extrêmement difficile pour un Kinesthésique de « sortir de sa zone de confort ». 

Si vous êtes vous-même adulte Kinesthésique, il vaut mieux accepter qu’au début ce ne soit pas facile. Que vous ne vous sentez pas aussi bien que vous l’aviez pensé.
Si vous avez peur des jugements, gardez vos impressions pour vous.

Cherchez seulement à créer vos repères. Partez en exploration de votre environnement, tirez vos conclusions, rencontrez les personnes…
Il est clair que ce moment d’exploration peut paraître absolument inconfortable pour les Kinesthésiques. La nouveauté elle-même est inconfortable pour les Kinesthésiques.

Ça peut paraître contradictoire avec leur aspect explorateur, découverte, aller à la rencontre des personnes. Ils ont les deux profils.

Si vous acceptez cela en tant que Kinesthésique, ça se passera plus en douceur. Accordez-vous un temps de douceur et de bienveillance au début, le temps que tout se cale.

D’autres clés sur les Kinesthésiques dans les prochaines vidéos !

Pour trouver des bonnes idées en attendant :

Sur le site

  • Les articles déjà publiés : cliquez sur « Kinesthésique » dans la liste des outils
  • Le livre « Apprendre avec plaisir » : cliquez sur l’onglet « le livre »
    Vous trouverez un mode d’emploi détaillé des 3 profils d’apprentissage

Sur youtube 

  • Abonnez-vous à la chaine car la série « Le K » va avoir bien d’autres épisodes
  • Likez la vidéo si elle vous paraît utile aux autres, et partagez-la autour de vous pour aider les personnes

Sur Facebook 

à bientôt ! Au plaisir de vous donner d’autres clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *