Range tes chaussures!

La maman de Pâquerette se plaint souvent:

chaque jour, quand Pâquerette rentre de l’école, elle enlève ses chaussures, trop contente de libérer ses pieds, et part en courant pour jouer ou manger un goûter.

Les chaussures n’ont pas encore été éduquées pour se ranger toutes seules; alors elles restent plantées là en plein milieu de l’entrée.

Pâquerette! J’en ai marre! Tous les jours tu laisses traîner tes chaussures! Et tous les jours je suis obligée de te dire de les ranger!

Tu devrais quand même le savoir! Depuis le temps! Si tu laisse tes chaussures là, on se prend les pieds dedans en entrant!!! Et si toutes les chaussures traînent, on ne s’en sort plus! Comment faut-il que je te le dise?

Tu es grande maintenant! Tu devrais y penser toute seule!

La maman dépense beaucoup d’énergie à tenter d’ordonner ou de convaincre Pâquerette. Tous les jours elle doit recommencer! De plus ça ne sert à rien: le résultat est toujours le même…

Que faire? Comment aider cette maman dans son combat?

Comment lui expliquer gentiment que ce soucis du rangement fait partie de ses exigences à elle. Pâquerette ne peut pas y penser car elle a seulement envie de jouer. C’est une enfant, alors elle a…… des pensées d’enfant.

L’idée du rangement en tant que « nécessité » ne fait sans doute même pas partie de l’univers de Pâquerette.

Certes elle entend tous les jours sa mère en parler, donc elle va enregistrer le message. C’est ce que nous appelons l’éducation. En effet Pâquerette mettra bien en pratique ces conseils dans sa vie, mais plus tard, beaucoup plus tard!

Je reprends depuis le début: maman rabâche à Pâquerette qu’elle doit ranger ses chaussures. Le message est mémorisé à force de répétition. Mais pour l’instant, il n’a aucun effet car la demoiselle s’occupe d’autre chose, et tout ceci lui passe bien au-dessus de la tête.

Son esprit d’enfant se préoccupe de préoccupations d’enfant, pas de préoccupations d’adulte. Quand elle sera adolescente, vraisemblablement, elle s’occupera des sujets préférés des adolescents, et peut-être pas de ranger ses chaussures…

Mais quand elle aura son propre logement, petit à petit le message utile lui reviendra. Ainsi elle finira par ranger autant que sa mère, voire plus selon ses goûts.

Je rassure les parents cela n’arrivera pas avant 25 ans!

Alors je continue à me battre?

Pour apaiser tout le monde, et surtout économiser votre énergie, je vous propose d’accepter simplement de dire à Pâquerette de ranger ses chaussures sans rien ajouter.

C’est tout?

Elle n’a pas la tête à y penser d’elle-même, alors n’attendez pas d’elle un comportement d’adulte. Dites-lui simplement de ranger ses chaussures.

Tous les jours?

Oui, si vous voulez qu’elle les range elle-même.Si vous acceptez de lui dire chaque jour tranquillement au moment voulu, les chaussures seront rangées comme vous le souhaitez.

Vous serez beaucoup moins fatiguée de ne plus vous battre. Vous économiserez de la salive, de l’énergie et de la colère…

1 réaction sur “ Range tes chaussures! ”

  1. Louis

    C’est drole et vrai ! Merci de nous donner du recul sur ce petit bout de quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *