La personnalité kinesthésique (17) Montre-moi comment on fait

Le Kinesthésique ne se lance pas dans le vide

Sous la vidéo Montre-moi comment on fait, vous trouverez l’article qui la complète et pour aller plus loin, le livre Je ne peux PAS m’empêcher de BOUGER! Et si vous étiez Kinesthésique ? Mode d’emploi d’un « K » épanoui

Pourquoi les kinesthésiques sont stressés dès qu’on les pousse à se lancer?

Même si les K adorent « faire » (ils ont ce mot à la bouche tellement souvent!) c’est terrible pour eux de se lancer dans une tâche nouvelle. Pourquoi se sentent-ils tellement perdus quand il démarrent une nouvelle activité?
Le phénomène a lieu tout particulièrement dans les apprentissages, dans un nouveau job, un nouveau sport, une nouvelle activité, qu’elle soit professionnelle ou personnelle. 

Oui, le kinesthésique apprend en faisant, mais quand il ne sait pas comment faire, tout s’écroule.

S’il ne sait pas comment faire, il se peut tout bonnement, qu’il ne fasse pas. Il a en effet besoin de savoir comment on fait pour ne pas se sentir perdu. Car se lancer sans savoir lui occasionne un stress intense qui peut le pétrifier littéralement.

Les kinesthésiques apprennent « en faisant ». L’information passe alors par les mouvements du corps.
Quant à eux, les visuels se souviennent de ce qu’ils voient.
Et les auditifs se souviennent de ce qu’ils entendent.

Pour connaitre vos profils dominants, amusez-vous à faire le test:  cliquez ici

Les kinesthésiques ont besoin d’un modèle!

Si quelqu’un leur montre comment on fait, tout va beaucoup mieux. Une démonstration va en effet les sauver. Puisque l’action est leur mémoire, par l’action ils comprennent un savoir.

Quand on leur montre, ils comprennent immédiatement le résultat attendu et le chemin pour y arriver. Ils regardent l’action et l’intériorisent pour la reproduire ensuite.

C’est en faisant avec leur corps, ils intègrent les connaissances.

Ils construisent leur autonomie quand on leur montre concrètement

Dans l’éducation des enfants vous aurez des résultats forts et durables en procédant de la même manière. Par exemple si vous tenez à ce qu’il soit autonome pour aller acheter du pain à la boulangerie, vous commencerez par y aller avec lui. Vous pourrez lui décrire explicitement chaque étape du processus. La deuxième ou troisième fois, il opèrera lui même le paiement ou le bonjour ou la commande.

Progressivement, vous l’amènerez à prendre en main la totalité de l’opération. Puis un jour, il vous dira « Mais maman, je ne suis pas un bébé, je suis capable tout seul! » Et vous ferez la dans de la victoire dans votre tête. Il donnera lui-même le signal qui dit « je suis à l’aise pour faire moi-même ». Votre objectif sera atteint et l’apprentissage aura été fait en préservant son sentiment de sécurité intérieur.

Kinesthésique épanoui

Kinesthésique Épanoui
Ne vous laissez plus jamais déborder par vos émotions!

Le chemin le plus court pour vous libérer des émotions trop difficiles

La grande sensibilité des kinesthésiques les amènent très facilement à se sentir en insécurité. Et j’oserais dire que c’est le premier soucis pour apprendre. Si vous êtes en situation d’apprendre, veillez à vous sentir bien et en sécurité. Même précaution si vous transmettez à un enfant: prenez soin qu’il se sente bien et en sécurité.

À contrario, un sentiment d’insécurité va bloquer la personne. En effet, la tête ne peut pas vraiment être disponible si le corps est occupé à résister au stress.

Avec les matières scolaires ça marche.

Pour les enfants que j’accompagne, je donne cette astuce également. Utilisez le même principe que les annales des examens. Ce sont des livres de sujets d’examen déjà réalisés. Ils permettent aux kinesthésiques d’étudier la façon dont les exercices ont été réalisés. On leur montre comment on fait. Ils vont observer le processus de réalisation, le résultat final et en déduire le cheminement qu’ils vont pouvoir dérouler.

Les livres de mathématiques comprennent souvent des exercices corrigés. Servez-vous en comme source d’apprentissage. J’appelle cela « apprendre à l’envers ». Relisez cet article dans lequel je détaille la façon de procéder.

Pour vous permettre de vous comprendre tous les rouages de ce fonctionnement,

j’ai enregistré beaucoup d’informations sur mon site et je mets un livre à votre disposition. Il existe également le Kinesthésique Club sur facebook.

Je vous invite à vous emparer de ces informations et à les partager. Nous avons tous intérêt à faire connaître la cause des kinesthésiques. Ceux qui se découvrent y voient une « révélation ». Et ceux qui comprennent mieux les K de leur entourage sont tellement soulagés!

le livre des kinesthésiques

Pour tout comprendre,

le livre des kinesthésiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.