Le phosphénisme pédagogique

Utiliser la lumière pour

stimuler le cerveau

    Le Dr Francis Lefébure a élaboré, dans les années 50, un procédé facile à utiliser pour bénéficier de la lumière en tant que stimulant du développement cérébral.
On fixe une ampoule spécifique pendant 30 secondes. Ensuite on accompagne le halo lumineux créé d’une activité mentale précise afin de développer notre capacité cérébrale : c’est le « mixage phosphénique »
Agréable et relaxante, cette technique étonnante stimule toute activité.
Elle favorise la concentration, la mémoire, l’intuition, la rapidité d’exécution

  Je l’utilise lors de la formation Apprendre à Apprendre.
Elle accompagne également certaines séances de thérapie : on fait un phosphène pour optimiser les tapotements.
Et elle servira de base lors d’une session concernant un problème d’apprentissage.

Comment pratiquer?

Se réconcilier avec l’école et les apprentissages

Se former à Apprendre en groupe

2 réactions sur “ Le phosphénisme pédagogique ”

  1. Ping Etienne bloque en math au lycée! | Pascaline Jouis

  2. Ping Formation Apprendre à Apprendre | Se Réconcilier avec l'école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.