Pourquoi mon enfant teste mes limites

Il me cherche et me provoque!

Quand notre enfant commence à vouloir tester nos limites, la vie peut vite devenir un enfer pour tous à la maison. Que se passe-t-il? Pourquoi est-il agressif comme ça? On dirait qu’il veut prendre le pouvoir. Pourquoi nos relations se sont-elles durcies à se point?

Le phénomène commence souvent à l’adolescence, voire même bien avant. D’ailleurs on se souvient de son regard en coin quand il avait 2 ans: déjà, il avançait la main vers le fruit défendu tout en nous observant…
Est-il possible qu’il ait une nature de provocation? Est-ce en lui ou passager? Cela fait peur car nous n’osons pas imaginer la suite. Qu’est-ce que ça va donner quand il aura 16 ou 17 ans?

Croyez-le ou non, cette attitude de provocation est en lien direct avec le degré de sensibilité de l’enfant.

Comment réagir en tant que parent?

Imaginons que vous avez un enfant assez sensible et émotif. C’est une piste intéressante à creuser en tout premier. En effet, il est important pour vous de vérifier s’il a un profil « kinesthésique ». Vous allez gagner du temps.

Si cela se confirme, vous pourrez commencer à appliquer les astuces qui correspondent à ses besoins. Ainsi vous éviterez les pièges courants dans lesquels nous tombons avec ces enfants-là.

Les enfants kinesthésiques en général bougent beaucoup. D’ailleurs ils adorent le sport, ce qui vous sauvera.
Ils sont plein d’énergie, détestent les frustrations, adorent toucher et manipuler, détestent les vêtements qui piquent.

Allez chercher   >>>Le questionnaire ici … à votre disposition
ou les vidéos si votre enfant a moins de 7 ans. Vous les trouvez dans la rubrique les outils située tout en haut de cette page.

Les kinesthésiques peuvent être des vraies piles électriques et souvent tester vos limites. Mais ils sont également particulièrement sensibles et émotifs. Par exemple ils prennent pour un reproche la moindre de nos remarques.

Si c’est le cas de votre enfant, apprenez comment il fonctionne. Vous découvrirez que les « K » ont des réactions et des craintes très spécifiques.

Le livre des kinesthésiques,  Je ne peux PAS m’empêcher de BOUGER! Mode d’emploi d’un « K » épanoui, est à votre disposition pour vous aider à le comprendre.  >>>ici le livre

Comprendre comment votre enfant fonctionne vous aidera à ramener la paix à la maison.

Un enfant qui teste vos limites ou vous pousse dans vos retranchements a besoin de vérifier votre manière de réagir. Cela peut être éprouvant pour le parent quand on n’a pas la clé et quand on se laisse enfermer dans la situation. Ainsi, entrer en lutte contre l’enfant n’apporte pas plus de solutions.

Si vous souhaitez tout simplement me poser des questions, je vous invite à nos soirées qui ont lieu deux fois par mois. Je répondrai en direct à toutes vos questions.

Lors des >>>Mercredis des parents, chacun vient avec ses interrogations pour recevoir des astuces à mettre en place concrètement. J’y donne aussi des explications théoriques si besoin.

Les enfants sensibles ont tout particulièrement besoin d'avoir des adultes solides en face d'eux.

En effet, ils se sentiront mieux s’ils sont sûrs de votre fiabilité. Ils sauront qu’ils peuvent compter sur vous, sur votre stabilité.
Et c’est pour cela qu’ils testent vos limites. Rassurez-vous, il n’y a là aucune mauvaise intention. Cette stratégie est totalement inconsciente.

Si vous éclatez de colère, vous avez perdu.
Si vous changez d’avis à chaque fois, vous avez perdu.
Si vous vous plaignez, vous avez perdu…

Votre enfant a d’abord besoin d’un adulte qui transpire « la force tranquille ». Un parent, qui tient bien droit face à ses tentatives de déstabilisation. Et ce, sans se fâcher. Sans partir dans un tumulte émotionnel incontrôlé.

Quand il vous aura testé plusieurs fois avec une réponse similaire et adéquate, il pourra se détendre car il se sentira en sécurité.
Plus le besoin de sécurité est grand, plus l’enfant testera votre solidité. Cela parait tout-à-fait logique et intelligent…

Rassuré, il vous laissera tranquille… Un certain temps.

La clé c’est d’allier le bon sens et la rationalité. Mais si vos émotions à vous débordent, faites-vous aider. Un petit coup de pouce de quelques séances suffit. Prenez soin de vous pour prendre soin de votre petit (ou grand) loulou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *