Les devoirs de vacances? La barbe!

Nous sommes en plein été, et la question s’est posée pour beaucoup de parents: faut-il acheter des cahiers de devoirs pour faire travailler mon enfant?

Je me souviens de ma propre enfance où ma mère nous achetait ce genre de cahier. Nous étions contraintes ma sœur et moi à faire nos exercices. Je me revois dans la caravane, coincée sur cette petite table, à l’heure de la sieste, quand il y avait tant de chemins à explorer dehors! Quand le soleil brillait, et que,  j’étais libre de faire ce que je voulais, enfin!

La première semaine se réalisait sérieusement, puis chacun perdait le fil, et je crois que mon père seul prenait plaisir à se plonger lui-même dans les exercices…. sans nous!

Les cahiers ne servaient à rien en définitive… Alors?

Posons-nous la question: pourquoi avez-vous envie d’acheter ces cahiers? Pour répondre à quel besoin?
Votre enfant risque de tout oublier?
Il a fait une mauvaise année?
Il va s’ennuyer?
Il a envie de partir en vacances avec un cahier de devoirs?

J’aime bien cette dernière option! Certains enfants réclament ces cahiers. Ça les amuse, ils trouvent drôles les exercices et les font spontanément avec grand plaisir. Ou bien,ils veulent faire des exercices pour se rassurer avant la rentrée. Dans ce cas, faites-leur plaisir, ne vous privez pas!

Si l’initiative vient de vous et que vous avez des craintes pour la rentrée, rassurez-vous:

  • Le cerveau d’un enfant ne ramollit pas pendant l’été.
  • L’enfant a besoin de pauses mentales, de phases de repos qui aident à la « digestion » des savoirs. Il apprendra encore mieux grâce à cette phase d’intégration.
  • L’été sert à apprendre plein d’autres choses: le sport, la nature, les visites, les copains, le jeu….  Les enfants mûrissent énormément pendant l’été.
  • Un enfant ne rattrapera pas en 2 mois toute une année de programme.
  • Si dans l’année les devoirs sont déjà source de conflits, votre été risque de ressembler à « Règlement de compte à OK Corral ». Pas de repos pour vous non plus!
  • L’école représente un stress important, une grosse pression pour la majorité des enfants, ils ont besoin de décompresser! S’ils ne le font pas là, quand le feront-ils?
  • Même si on n’organise aucun apprentissage, le cerveau d’un enfant se développe pendant l’été
  • Les enseignants savent organiser la rentrée et démarrer doucement
  • Dans de nombreuses classes, le premier mois sert à réviser l’année passée
  • Si votre enfant à une mémoire kinesthésique (voir le test), le cahier de devoirs va, au contraire inhiber son développement! Cet enfant là a besoin d’activités qui bougent pour devenir plus intelligent!
  • Si ce cahier provoque des tensions dans les relations, l’objectif est loupé d’office!
  • Si l’enfant va en vacances avec son autre parent, en cas de famille séparée, ou chez les grands parents, tantes, etc, n’attendez pas de ces personnes qu’elles réalisent votre objectif. Ce qu’elles veulent est tout différent… Et voici une nouvelle source de conflit!
  • Seulement 25% des cahiers sont réellement utilisés en France (faits en entier)
  • Si ce cahier sert de punition, l’objectif d’apprendre à apprendre avec plaisir est loupé!

La vision positive du cahier de vacances:

  • C’est un jeu
  • Ou bien il apaise l’enfant*
  • L’enfant le réclame
  • Ce cahier ne provoque aucun conflit
  •  L’été dernier, il a été fait en entier

*Si l’enfant est stressé par la rentrée, il conviendra surtout d’utiliser des techniques pour effacer le stress ou les peurs vis à vis de l’école  définitivement.

 

Pour recevoir d’autres articles, inscrivez-vous à la newsletter gratuite!

à bientôt

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *